Section des CÔTES-D’ARMOR
 FO-DGFiP Côtes d'Armor, Centre des finances publiques
4 RUE ABBE GARNIER CS 62123
22021 SAINT-BRIEUC CEDEX
 02-96-01-42-35  02-96-01-42-35
 fo.ddfip22dgfip.finances.gouv.fr

CTL emplois : 2nde convoc

Jeudi 14 janvier avait lieu un CTL avec pour ordre du jour la présentation du projet de suppressions de 18 emplois à la DDFiP 22.
Compte tenu de la violence de ce projet et de ses conséquences en termes de conditions de travail, 4 organisations syndicales, dont FO DGFiP, ont décidé de boycotter cette instance.
Ce mardi matin 19 janvier, les élus en CTL étaient convoqués pour la seconde fois.
Dans cette perspective, une motion intersyndicale FO-Solidaires-CGT-CFDT a été adressée aux agents et massivement signée par les collègues.
Nous avons également boycotté cette seconde convocation et nous sommes présentés à la DDFiP à l’ouverture du CTL pour remettre les motions signées au Directeur.
Puis, une conférence de presse a été organisée devant les locaux de la DDFiP 22. Ouest-France et le Télégramme ont répondu à notre invitation.

Face à la nouvelle saignée imposée en 2021 (1800 suppressions au plan national et 18 au plan local), les organisations syndicales rappellent leurs revendications :
l ’arrêt des réformes et réorganisations pensées uniquement pour supprimer des emplois,
l’arrêt des suppressions de postes induites par cette politique de réduction des moyens,
l’engagement des recrutements nécessaires pour améliorer notre service public et nos conditions de travail,
le maintien d’un maillage territorial dense et de qualité à l’appui d’un réseau de services de plein exercice et compétence et dotés en personnels,
la reconnaissance du caractère prioritaire de nos missions pour le financement des services publics notamment via la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales,
la reconnaissance de l’investissement et de la conscience professionnelles des agent.es via le rattrapage immédiat de la perte de pouvoir d’achat subie depuis le gel du point d’indice en 2010, par l’attribution de points d’indice pour toutes et tous, et par l’amélioration du déroulement de carrière.