Section de la CORSE-DU-SUD
 DRFiP de Corse du Sud
2 avenue de la Grande Armée BP 410
20191 AJACCIO Cedex
 04-95-23-51-70  04-95-23-79-89
 fo.drfip2adgfip.finances.gouv.fr

N.R.P. : Nous sommes donc les derniers…

Nous sommes donc les derniers…

Paris connait son "Nouveau Réseau de Proximité" (N.R.P.) depuis le 10 septembre, la Haute-Corse connait le sien depuis la semaine dernière : en avant les bulldozers, 2 "Services de Gestion Comptable" pour remplacer les 10 trésoreries, le SIP de Calvi qui devient une "antenne" de celui de Bastia…
Il ne reste donc plus que nous, la Corse du sud, dernier département au niveau national à ne pas connaitre son plan de restructuration des postes et services.

"C’est une question de séquence dans le temps, j’attends le feu vert du DG !" nous a constamment répondu la directrice régionale Mme ASSOULINE… sauf que la DRFIP oublie de nous préciser que dans l’ombre, les manœuvres vont bon train :

Après la séquence des "suppressions de missions" dans les trésoreries (mission recouvrement de l’impôt transférée dans les SIP), nous avons assisté à la séquence "suppression des emplois" correspondants, et maintenant à la séquence "emplois vacants non pourvus".

Il s’agit bien d’une marche forcée vers la suppression des structures, en aucun cas une adaptation naturelle du réseau aux nouvelles technologies. Si aujourd’hui par exemple les trésoreries de Lévie et de Sainte Marie Sicché sont sur la sellette, tout comme les SIP et SIE en milieu rural, c’est le résultat d’une politique de démantèlement méthodique de notre réseau.

Un seul objectif : Les suppressions d’emplois (encore 2163 au Ministère de l’Economie et des Finances en 2021 !)

Puisque les postes fonctionnent aujourd’hui a minima, alors on reconcentre les services et les personnels pour mieux continuer à supprimer les emplois…. et après la séquence "reconcentration au niveau départemental", il faudra s’attendre à la séquence "reconcentration régionale" (surtout en Corse où les départements sont censés avoir disparu au 1er janvier 2018 !) … à quand la séquence "reconcentration au niveau national" ?

Alors les manœuvres continuent, une belle séquence omerta où ce sont des élus locaux qui nous apprennent que la direction a rencontré dernièrement les présidents des intercommunalités (curieusement concernées par les trésoreries de Lévie et de Sainte-Marie Sicché….).

La Direction Générale, on le sait, avait donné pour consigne aux directeurs locaux de rencontrer les nouveaux élus au lendemain des élections municipales et intercommunales afin de leur "faire l’article" : leur vendre le NRP à coup de "mais y’aura plus de points de contacts…".

Comme par hasard, lundi 19 octobre, nous recevons par mail de la direction l’appel à candidature B et C pour exercer dans les "Maison France Service" (MFS) du département.

Ainsi, sans la moindre discussion ni information dans les instances dites "de concertation", l’administration rencontre les élus, recrute pour les MFS.

Cette même direction aura t-elle l’audace de prétendre que le sujet est ouvert à la discussion quand elle nous présentera son plan mortifère, ficelé et validé par le DG ?

(à lire en pièce jointe le courrier adressé par la section FO-DGFiP 2A aux élus locaux)

le bureau FO-DGFiP 2A