Section de la CORSE-DU-SUD
 DRFiP de Corse du Sud
2 avenue de la Grande Armée BP 410
20191 AJACCIO Cedex
 04-95-23-51-70  04-95-23-79-89
 fo.drfip2adgfip.finances.gouv.fr

CTL "NRP 2022" Déclaration de boycott

CTL "NRP 2022" en 2ème convocation

Déclaration de boycott

Monsieur le Président du CTL,

Comme le prévoit la règlementation, nous sommes convoqués ce jeudi 6 mai au CTL en "2ème convocation" suite au vote contre unanime des O.S. lors de la 1ère présentation du NRP 2022 le 28 avril.

Manifestement, l’absence de pièce-jointe à cette 2ème convocation prouve que vous n’avez pas changé une seule virgule à la précédente présentation.
Et pour cause : Vous n’avez pas pour mission de nous écouter, tout juste celle de nous entendre lorsque dans notre argumentaire nous soulevons des questions de cohérence, de conditions de travail et de qualité du service rendu aux usagers.
Ces questions sont inconciliables avec votre "feuille de route" : supprimer les structures pour mieux supprimer les emplois.


Passage en force

Alors avec l’élégance d’une panzer division, vous passez en force, car oui, il s’agit bien d’un passage en force lorsqu’en aucune manière l’avis des représentants du personnel n’est pris en considération, un avis qui nous a amené pourtant à voter unanimement contre votre projet.

Dans quelques mois, cela fera 10 ans que le fonctionnement du CTL a été modifié et que "quelque soit le quorum et le vote du comité en 2nde convocation, son avis sera réputé avoir été donné"… C’est dire tout l’intérêt que porte l’administration au dialogue social !
D’ailleurs, depuis 10 ans, la direction locale n’a JAMAIS modifié une seule virgule à son projet quand le CTL se réunissait en 2nde convocation suite au vote contre unanime des O.S. !
Il n’y a pas de preuve plus manifeste du mépris affiché par l’administration pour les O.S. et pour les personnels que nous représentons.

Après le déni de dialogue social, le déni de démocratie

Quand votre devoir d’obéissance au D.G. (vous l’appellerez "loyauté", nous l’appellerons "servilité") prime sur la qualité du service public, sur un service de proximité, sur l’avenir de nos missions, sur les conditions de travail de nos collègues, alors vous choisissez de ne pas entendre nos arguments. Il vous empêche aussi d’entendre les innombrables élus qui ont transmis (au préfet, à vous et à nous…) les délibérations de leurs conseils municipaux et des intercommunalités.
Par ces avis, ils expriment clairement leur opposition aux suppressions des Centres des Finances Publiques sur leur territoire.

Votre passage en force ne respecte alors ni les représentants du personnel, ni les représentants de la population locale.
On connait la raison, vous avez procédé avec les élus comme avec nous, à savoir en procédant à une simple présentation de votre projet en guise de pseudo concertation !

L’ensemble des élus au CTL boycotte donc cette 2ème convocation qui s’apparente à une belle mascarade.
Puisque votre projet ne change pas, notre avis non plus ! Alors si vous souhaitez le connaitre à nouveau, relisez vos notes prises le 28 avril, ou mieux : notre compte-rendu en ligne !

Les élus FO-DGFiP 2A au CTL de Corse du Sud