Section de la VENDÉE
 Cité Administrative Travot - Rue du 93° RI - Bât. C - Etg 1 - Bureau 118
85000 LA ROCHE SUR YON
--> votre PAGE FACEBOOK " FO DGFiP 85 "
 06-86-40-23-16
 sebastien.lievredgfip.finances.gouv.fr

Compte-rendu de l’audio avec la direction locale du 8 décembre de16h à 17h

Compte-rendu de l’audio avec la direction locale du 3 décembre de16h à 17h, Williams PILLET et Sébastien LIEVRE y représentaient FO DGFiP 85.

Cette audio a débuté à 16h 05 pour se terminer à 16h23… 18 min top chrono, record battu !!!

→ Pour rappel, sur ce sujet, voilà ce que nous écrivions dans notre déclaration liminaire du CHSCT du 30/11 et qui se confirme :

" La direction générale vous impose un rythme sans précédent d’échanges avec les représentants du personnel. Pour rappel sont programmés ces 10 prochains jours 4 moments d’échanges avec vous : le CHS ce jour, 2 audio successives les 3 et 8 décembre puis le CTL le 10 décembre. Vous multipliez les rendez-vous avec les OS…
En multipliant les réunions avec nous de manière aussi quasi-caricaturale, 4 en 10 jours tout de même, Mr Le Directeur, reconnaissez cette fois-ci que la ficelle est grosse ! Pratiquement une tous les 2 jours…
Nous affirmons que nous sombrons ces jours-ci dans le ridicule, dans une mascarade de dialogue social. Il s’agit là d’une belle opération de communication montée par la Direction Générale et que vous vous appliquez à mettre en œuvre, ce qui vous permettra, à vous comme au directeur général, d’affirmer que le dialogue social atteint des niveaux jamais égalés.
N’en déplaise au directeur général et peut-être à vous même, nous ne sommes pas et nous ne serons jamais les relais de l’administration pour qu’elle puisse afficher haut et fort que jamais le dialogue social n’a été aussi dense à la DGFiP…
Les réunions se multiplient certes, que ce soit au niveau national comme au niveau départemental, mais jamais notre administration n’a été aussi sourde à nos légitimes revendications et jamais elle ne nous a aussi peut écoutés…
La DGFiP se refuse à entendre la colère qui gronde dans les services ainsi que les multiples inquiétudes des personnels concernant leur avenir. "

→ La direction nous a communiqué quelques chiffres sur le télétravail qui peine à se développer dans nos services.

→ FO et la CGT ont évoqué une difficulté rencontrée ce jour sur le site de Fontenay Le Comte concernant de l’archivage en cours, opération mal préparée en amont selon nous du côté du SIP.