Section de la NOUVELLE-CALÉDONIE
 Direction des Finances Publiques
4 rue Paul Montchovet - "Waruna 1" - BP E4
98848 NOUMEA CEDEX
 00-00-27-92-00
 fo.caledoniedgfip.finances.gouv.fr

LUNDI 16 SEPTEMBRE : TOUS ET TOUTES EN GRÈVE !

L’intersyndicale DGFiP Solidaires, CGT, FO et CFDT appelle les personnels à poursuivre la dynamique pour créer les conditions d’une mobilisation massive et nationale !

Ainsi, le 16 septembre 2019, l’intersyndicale DGFiP appellera à une journée nationale de grève pour le RETRAIT de la "géographie revisitée".

Nous n’avons pas encore les annonces pour l’Outre-mer mais ne nous faisons pas d’illusions, tôt ou tard, les services de la DFIP en Nouvelle-Calédonie seront concernés, les suppressions d’emplois ont atteint leurs limites et dans un avenir proche ne permettront plus d’exercer correctement nos missions.

Le mardi 3 septembre, le Ministre Darmanin a ainsi annoncé près de 6000 suppressions d’emplois au sein du Ministère de l’action et des comptes publics sur les exercices 2020-2021-2022. (voir en téléchargement le communiqué de notre Fédération).

La DGFIP sous couvert de pseudos gains de productivité générés par le Prélèvement A la Source et la suppression progressive de la TH va à nouveau servir de variable budgétaire, alors que les services sont exsangues et que les simplifications vendues à la Presse par le Ministre sont bien loin d’être au rendez vous, les collègues sur le terrain en mesurent les conséquences au quotidien.

Si la DFIP de Nouvelle-Calédonie n’est pas directement concernée par le PAS et la suppression de la TH, elle le sera, comme les années précédentes, par les suppressions d’emplois qui s’annoncent massives !

Nous ne pouvons pas non plus accepter la désindexation de nos collègues qui suivent une formation en métropole ou qui prennent des congés en fin de séjour alors qu’ils sont toujours affectés en Nouvelle-Calédonie.

Ces nouvelles attaques doivent nous conforter dans la poursuite et l’amplification des mobilisations déjà engagées. Seule une mobilisation massive et d’ampleur le 16 septembre permettra d’obtenir la satisfaction de nos revendications.

Le 16 septembre, il ne doit donc manquer personne. Ensemble, nous pouvons faire reculer le gouvernement, sauver nos missions, sauver nos emplois.

TOUS EN GREVE ET DEVANT LA DIRECTION A NOUMEA
LE LUNDI 16 SEPTEMBRE A 8H00 !