Section des Directions Nationales et Spécialisées
 10 rue du Centre
Bureau 1720 Aile Sud
93465 NOISY LE GRAND Cedex
 01-57-33-80-29
 fo.dresgdgfip.finances.gouv.fr

Inflation galopante en 2022 : nouvelle hausse du SMIC au 1er mai et conséquences sur la rémunération des collègues

C’est officiel, le SMIC mensuel brut s’élèvera à 1 645,58 € à compter du 1er mai après une nouvelle hausse de 2,65 % à cette date en raison de l’inflation. Il a déjà été revalorisé en octobre 2021 (+ 2,2 %), en janvier 2022 (+0,9 %) soit + 5,85 % en 7 mois. Le point reste gelé depuis février 2017.

Le point d’indice net majoré mensuel valant 4,686025 € , le SMIC représentera alors 351,167 points.

Conséquences immédiates : à compter du 1er mai, les 7 premiers échelons (sur 11) du 1er grade d’Agent (AA ou AT) auront des indices inférieurs au SMIC, comme les 3 premiers du 2e grade d’Agent (AAP2 ou AAT2), comme les 2 premiers échelons du premier grade de B (C2 ou TG) et comme l’indice des inspecteur stagiaires.

Le Gouvernement a deux possibilités à la date du 1er mai :
1°/ Ne rien faire et tous les collègues dont l’indice de rémunération est inférieur au SMIC bénéficieront automatiquement d’une indemnité différentielle pour atteindre le niveau du SMIC.

2°/ Relever le minimum de rémunération à un indice supérieur à 351,17 points.

Le relèvement général de la valeur du point nécessite le vote d’une loi de finances rectificative. La session du Parlement étant suspendue en principe jusqu’aux élections législatives de juin, cette possibilité n’est pas ouverte actuellement.

PRÉCISION : Par décret 2022-586 du 20 avril figurant au Journal Officiel du 21 avril, le minimum de traitement est fixé, à compter du 1er mai 2022, à l’indice majoré 352 soit 3,90 euros au dessus du SMIC