Section des Directions Nationales et Spécialisées
 10 rue du Centre
Bureau 1720 Aile Sud
93465 NOISY LE GRAND Cedex
 01-57-33-80-29
 fo.dresgdgfip.finances.gouv.fr

Hausse du minimum de traitement le 1er mai 2022

Compte tenu de la revalorisation du Smic de 2,65% au 1er mai 2022, l’indice minimum de traitement des agents publics des 3 fonctions publiques vient d’être relevé.
Depuis le 1er mai 2022, le minimum de traitement dans la fonction publique s’établira donc à 1 649,48 € bruts mensuels pour un plein temps (correspondant à l’indice majoré 352)
contre 1 607,31 € (correspondant à l’indice majoré 343) actuellement, ce qui correspond à une progression de 9 points d’indice majoré.

Cette hausse a minima ne permet que d’éviter que le traitement de certains agents ne passe au-dessous du niveau du salaire minimum.

La rémunération de certains agents de catégorie C va ainsi augmenter d’environ 34 € nets.

Avec des conséquences immédiates pour de nombreux échelons smicardisés :
les 7 premiers échelons (sur 11) du 1er grade d’Agent (AA ou AT)
les 3 premiers du 2ème grade d’Agent (AAP2 ou AAT2)
les 2 premiers échelons du premier grade de B (C2 ou TG)
et même l’indice des inspecteur stagiaires !
Un décret publié au Journal officiel du 21 avril 2022 relève le minimum de traitement dans la fonction publique.

FO milite sans relâche pour obtenir la revalorisation immédiate et significative du point d’indice.

A ce jour, le relèvement général de la valeur du point nécessite le vote d’une loi de finances rectificative.
La session du Parlement étant suspendue en principe jusqu’aux élections législatives de juin, cette possibilité n’est pas ouverte actuellement.

FORCE OUVRIÈRE ne lâchera RIEN sur ce dossier majeur !!!