Section de la CORSE-DU-SUD
 DRFiP de Corse du Sud
2 avenue de la Grande Armée BP 410
20191 AJACCIO Cedex
 04-95-23-51-70  04-95-23-79-89
 fo.drfip2adgfip.finances.gouv.fr

CAP ou Vaudeville ? Le DRFIP fait du deux en un !

CAPL cat. A du 6 décembre - liste d’aptitude de B en A

CAP ou Vaudeville ? Le DRFIP fait du deux en un !

Après sa sortie fracassante lors de la CAP n°1 liste d’aptitude de B en A le 7 novembre dernier ; après s’être placé en position démissionnaire sur les reconvocations de cette CAP ; M. de Molliens entend désormais que les CAP se tiennent sans la présence des élus FO.

En effet, la CAP n°1 devait se réunir ce mercredi 6 décembre 2017 à 9h30. Si le DRFIP n’a pas daigné, encore une fois, présider cette commission cela ne l’a pas empêché d’en imposer la date aux élus qui l’avaient pourtant prévenu, dès réception de la convocation, qu’ils étaient dans l’impossibilité de siéger.

Il ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnaît !

Craignant certainement que les représentants des personnels se débrouillent malgré tout pour être présents, il s’est lancé dans la réécriture des règles régissant la tenue des commissions et comités, rien de moins ! Il ressort de la convocation adressée aux élus qu’il leur appartient désormais de poser des congés afin de pouvoir siéger. L’administration a en effet précisé qu’elle n’accorderait aucune facilité de service à l’occasion de cette réunion.

Cette nouvelle provocation démontre une fois de plus le traitement que réserve le DRFIP aux représentants FO élus par une grande majorité des agents. Que le président claque la porte de sa propre CAP relevait déjà de l’inédit ; la réécriture des règles qui ne conviennent pas à M. de Molliens le propulse dans une toute nouvelle catégorie.

CAP ou pas CAP ? le DRFIP ne connaît qu’une seule loi, celle du mépris.

Sur le fond, le projet exposé par l’administration le 7 décembre dernier revenait à détruire méthodiquement l’une des dernières possibilités de promotion interne ouverte aux agents.
Selon les vœux du directeur, à l’exception d’un dossier, l’ensemble des autres candidats aurait été maintenu dans le marécage de la catégorie « à revoir » sans que leur dossier ait seulement été examiné ; normal : tous des médiocres, des besogneux…

Suivant sa propre logique, l’administration a donc fait sa CAP hors la présence de vos élus et vous pouvez d’ores et déjà prendre connaissance de sa décision sur le site local Ulysse 2A. En clair, une bonne moitié des postulants est assurée de ne jamais bénéficier de la liste d’aptitude dans la mesure où il se passera près de 10 ans avant que leur dossier puisse être examiné avec l’espoir d’être promu ; cette moitié sera alors en retraite ou sur le départ.

Le message est clair : si les élus FO ne se satisfont pas d’un rôle de pantin dans les instances où ils ont mandat pour représenter et défendre les personnels, leur présence est alors indésirable !

Il va de soi que rien n’est légal dans tout ça et qu’il va falloir sans tarder y mettre bon ordre.

Les élus FO-DGFiP 2A en CAPL cat A

Jean-Claude VESPERINI
Erwin ZYS-LAUNAY
Laetitia CECCALDI
Lucie MONTAGNE-BERNARDI